Mes ordres d'achat    Conditions de vente, exposition...    Retour au catalogue   
23/05/07

Yann Le Mouel
EMail : contact@yannlemouel.com
Tél. : 01 47 70 86 36 - fax : 01 47 70 43 26

Estimation : 2 000 - 4 000 €

Résultat : 8 500 € Lot n°113

STUDIO LORELLE

Composition photographique, surimpression, 1929. Tirage argentique d'époque, mention "AMG. 55" au crayon au dos. 28,4 x 22,6 cm (11 3/16 by 8 7/8 in.) Bibliographie : "Arts et Métiers Graphiques", 15 janvier 1929, n°9, reproduction pleine page dans la rubrique "Actualité Graphique", non paginé, légendé : "Composition photographique du Studio Lorelle. N'y a-t-il pas là une idée publicitaire pour un grand couturier, par exemple ?". Lucien Lorelle, né à Paris en 1894, commence sa carrière au Studio des Frères Manuel puis fonde en 1927 le Studio Lorelle avec son beau-frère Marcel Amson. De cette époque datent ses contacts avec le groupe surréaliste. Pour l'ouverture du Cinéma Studio 28, il crée une affiche composée de photogrammes. Ses images sont reproduites dans la revue "Vendre" dirigée par R.L. Dupuy. Avec André Vigneau et Laure Albin-Guillot, il participe en 1929 à la revue "Gebrauchsgraphik", l'équivalent allemand d'"Arts et Métiers Graphiques", qui consacre un grand sujet sur la photographie publicitaire en France. En 1934, il ouvre un nouveau studio au 14 rue Lincoln près des Champs-Elysées. Les Galeries Lafayette lui propose de collaborer avec Cassandre pour leurs affiches publicitaires. En 1950, il fonde le laboratoire Central Color qui est toujours en activité à Paris. La surimpression de Lucien Lorelle est réalisée à partir de deux portraits de l'actrice allemande Brigitte Helm. Brigitte Helm (1906- 1996), née Gisela Eva Schittenhelm, a été révélée dans le rôle de Maria dans le film de Fritz Lang "Metropolis" en 1927. Elle a joué dans plus d'une trentaine de films avant de se retirer en 1936. Cette image a été reproduite en couverture du magazine "Berliner Illustrirte Zeitung" le 13 janvier 1929.